Campagne de stérilisation des chats errants

Par 21 octobre 2017Informations

La ville de Ménilles lance une campagne de capture de chats errants à partir du 1 octobre 2017 et pour une durée de 1 an.
Les chats non identifiés vivant en groupe dans tous les lieux publics de la commune seront capturés afin de faire procéder à leur stérilisation et à leur identification conformément à l’article L.214.5 du code rural.

Stérilisation

L’objectif de cette opération de capture est clair : la stérilisation pour limiter la prolifération incontrôlée de nos doux amis à quatre pattes.

Une vérification sera systématiquement effectuée à chaque fois qu’un félin sera pris. Si le chat capturé est déjà pucé ou tatoué, il sera immédiatement relâché. Il en va de même pour les chats non identifiés mais déjà stérilisés. Les autres seront confiés aux soins d’un vétérinaire pour être stérilisés et pucés puis relâchés là où ils ont été prélevés. L’identification de ses chats sera réalisée au nom de la Fondation « 30 millions d’amis ».

La gestion, le suivi sanitaire et les conditions de la garde au sens de l’article L. 211-11 de ces populations sont placés sous la responsabilité du représentant de la commune et de la Fondation « 30 millions d’amis ».

 

Pourquoi le faisons-nous ?

 

Parce que les chats «errants» :

  • Provoquent des nuisances sonores (bagarres, miaulements) et olfactives marquages urinaires malodorants, bagarres nocturnes, bruits et miaulements intempestifs, destructions de poubelles.
  • Représentent un risque sanitaire pour les autres animaux domestiques. Ces animaux souffrant parfois de malnutrition et de maladie. Compte tenu de leurs conditions d’animaux errants, ils ne bénéficient la plupart du temps d’aucun suivi sanitaire. La stérilisation permet aux chats de vivre plus longtemps et en bonne santé en endiguant les transmissions de maladies.
  • Prolifèrent de façon exponentielle (un couple de chats peut donner théoriquement en 5 ans, 15 552 descendants).

C’est la seule méthode efficace de contrôle des populations de chats sauvages qui se stabilisera, car même stérilisés, ils continuent à protéger leur territoire et empêchant d’autres arrivants de s’installer. Même stérilisés, ils peuvent toujours continuer leur rôle de prédateurs contre les souris et les rats.

Consulter l’arrêté municipal